Il annonce la suppression de 700 postes suivant un accord de départs volontaires de 1 150 salariés signé avec les syndicats[162]. Selon le Fond monétaire international (FMI), la chute s’élèvera à 3 % du produit intérieur brut (PIB) de la planète. Le 25 février, Paris a reculé de 1,94 %, Francfort de 1,88 %, Londres de 1,94 %, Milan de 1,44 %, Madrid de 2,45 %, la Bourse suisse de 2,19 % et Bruxelles de 2,28 %. Un complotiste sommeille-t-il en chacun de nous ? Après des décennies de croissance quasi continue, le monde devrait connaître, en 2020, une récession historique. Alors que la crise est toujours en cours, le président de l'Organisation mondiale du commerce Roberto Azevêdo annonce sa démission pour fin août 2020, un an avant la fin de son mandat, pour « raisons familiales »[113]. À cette date, la totalité des 217 destinations internationales ont mis en place des restrictions de circulation : 45 % ont fermé, totalement ou en partie, leurs frontières aux touristes, 30 % ont suspendu, totalement ou en partie, les vols internationaux, 18 % interdisent l’entrée aux voyageurs en provenance de pays spécifiques ou ayant été en transit dans des destinations spécifiques, 7 % appliquent différentes mesures comme les mesures de quarantaine ou d’auto-isolement pendant quatorze jours ou encore des mesures liées aux visas[110]. Le prestataire de services aéronautiques Assistance aéronautique et aérospatiale (AAA) compte supprimer environ 700 emplois, soit plus de quatre postes sur dix en France, après avoir déjà mis fin au contrat d'environ 500 intérimaires[138]. Dès l'annonce des nombreux cas italiens, coréens et iraniens, des investisseurs ont pris peur, faisant chuter les cours, notamment les 24 et 25 février. Nokia prévoit de préserver 250 postes qui devaient disparaître dans le plan social annoncé en juillet 2020[133]. Le 12 novembre 2020, lors du comité social paritaire d'IBM France, la société annonce aux syndicats une fourchette : 1 180 à 1 385 postes de suppressions de postes pour son plan social, soit environ un quart du personnel en France. La même journée, le Groupe Sportscene, qui exploite des chaînes de restaurants, met à pied 2 200 de ses 2 500 salariés. « Le code informatique, par son modus operandi, écrit la loi dans le marbre mais ce sont les citoyens qui en manient les burins », Quand Diego Maradona signait, en 1986, le « plus beau but du XXe siècle ». 30 000 emplois sont menacés d’ici fin 2020 dans le secteur[129]. Covid-19 : quel sort pour les contrats commerciaux en pleine crise économique ? De début mars 2020 à août 2020, aux plans sociaux, il faut ajouter un peu plus de 2 900 « petits » licenciements collectifs. Dans un contexte de crise sanitaire liée au coronavirus et d’effondrement des cours du pétrole(les revenus pétroliers ont chuté de 80 %), le Nigeria anticipe la récession[111]. Une nouvelle assurance fédérale permettra de verser 600 dollars par semaine aux chômeurs. Le gouvernement du Canada adopte un plan d'aide économique de 82 milliards CA$[57]. À la suite des mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19, la crise économique débute par le krach boursier de 2020 et se propage dans le monde. En effet, avec une perte de 12,28 %, l'indice bat son précédent record, celui de la crise de 2008 qui était de −9,04 %. L’Équipe lance un plan de sauvegarde de l’emploi et compte supprimer plus de 60 emplois sur 365 équivalents temps plein. En novembre 2020, la Réserve fédérale des États-Unis alerte sur le niveau élevé d’endettement des ménages et entreprises qui ont emprunté grâce à des taux très bas depuis le début de la crise du Covid-19. Bruno Le Maire invite par ailleurs les entreprises à verser une prime de 1 000 euros aux salariés qui continuent à venir travailler[50]. Ces informations peuvent manquer de recul, ne pas prendre en compte des développements récents ou changer à mesure que l’événement progresse. Le 30 janvier, Jean-Philippe Béja, universitaire, directeur de recherche au CNRS et politologue spécialiste de la Chine, déclare qu'« il risque d'y avoir des conséquences très importantes pour le tourisme, la restauration, l'hôtellerie, le commerce »[23]. Seule l'action Netflix a progressé (+5 %) en raison de la pandémie selon les analystes[63]. Le tourisme en France a une recette dont 7 % provient de deux millions et demi de touristes chinois dépensant quatre milliards d'euros par an, bien que ne représentant que 2,5 % de la fréquentation touristique annuelle[11]. Le 26 février, c'est celui du WTI qui passe sous le seuil de 50 dollars avant de descendre briévement a un prix plancher de 20,2 dollars le 18 mars avant de remonter à 25 dollars le 19 mars[14] tandis que le baril de Brent passe sous les 27 dollars le 18 mars avant de remonter[15]. L’initiative s’inscrit dans la restructuration mondiale d’IBM[161]. Impact potentiel de l’épidémie du coronavirus. Non. Frappé par la crise du Covid-19, le groupe Air France compte supprimer plus de 7 500 postes d'ici à la fin 2022, dont environ 6 500 au sein de la compagnie tricolore et plus de 1 000 au sein de Hop! Au Canada, le Cirque du Soleil procède à la mise à pied temporaire de 2 600 employés. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents. Ce dernier restera connecté avec ce compte. Auchan annonce la suppression de 1 475 postes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sur le marché européen de l'électricité, EDF et ses concurrents sont confrontés en mars 2020 à la forte baisse de la demande d'électricité causée par les mesures de confinement appliquées en réaction à la pandémie de Covid-19 et à la chute des prix du marché de gros de l'électricité qui en a résulté. Coronavirus : la crise économique due à l’épidémie est unique, voici pourquoi vidéo S’il fallait tenter de la comparer à quelque chose, ce serait à une catastrophe naturelle. Cette somme servira, au cours des trois prochains mois, à soutenir les petites et moyennes entreprises et les familles à bas revenus ainsi que les retraités, a indiqué le ministre de l'Économie Paulo Guedes lors d'une conférence de presse à Brasilia. De plus, plus de 350 milliards de dollars vont être utilisés pour des aider les petites entreprises américaines sous la forme de prêts ainsi que 62 milliards de dollars réservé au entreprises du secteur aérien sous la forme de dons pour 30 milliards de dollars et sous la forme de prêt pour les 30 milliards restant. Coronavirus: les petites et moyennes entreprises, principales victimes de la crise économique Publié le : 04/07/2020 - 18:10 Fermeture définitive d'un magasin en pleine crise de coronavirus… Selon Thierry Defresne, le délégué syndical central de la Confédération générale du travail (CGT) de Total, le groupe envisage un plan de départs volontaires. La pandémie liée au coronavirus entraîne un double bouleversement de l’économie : le confinement a forcé de nombreuses entreprises à ralentir voire stopper leur activité ; il a par ailleurs provoqué un effondrement de la consommation de la population. Les casques gamer dotés d’un micro sont incontournables pour les amateurs de jeux multijoueurs. La pandémie de Covid-19 a un très fort impact sur l'économie mondiale. Coronavirus : de la crise sanitaire à la crise économique La crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de Covid-19 s’accompagne de graves conséquences économiques et laisse planer le doute d’une crise financière majeure à laquelle doivent répondre les États et les banques centrales. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement. Elior, entreprise du secteur de la restauration d’entreprise va supprimer plus de 1 800 postes en France. La banque d'Angleterre travaille avec le Trésor de la Couronne pour fournir un plan de relance afin d'éviter que l'économie britannique ne tombe en récession[60],[61]. Le 12 mars, toutes les bourses mondiales chutent avec des baisses historiques. Les pessimistes pointent au contraire que d'excellentes performances et de forts rebonds avaient été enregistrés sur de courtes périodes durant les crises économiques de 1929, 1973 et 2008, sans que cela ne mette fin à ces crises, et/ou signalent que les milieux financiers ne sont pas représentatifs de l'économie réelle, et/ou que les acteurs financiers ont peut-être trop confiance dans l'efficacité des mesures prises par les gouvernements[114]. Sanofi annonce vouloir supprimer de 500 à 600 postes sur 25 000 collaborateurs en France (1 370 à 1 680 en Europe)[120]. La crise sanitaire éclatée suite à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19) semble avoir dépassé la phase la plus aigüe, à en juger par les statistiques et les évaluations de celles et ceux qui sont au front sanitaire depuis bien des semaines. Il faut dire que cette crise est unique en son genre. Dans le rouge, le groupe Vivarte s'est vu contraint de vendre à la découpe une de ses principales enseignes : La Halle dans le secteur de l'habillement, 2 660 emplois menacés ou supprimés. Plus de 65 000 emplois sont concernés suivant la mise à jour de la DARES de septembre 2020[119]. Pour la pandémie de maladie à coronavirus, voir, Ces informations peuvent manquer de recul, ne pas prendre en compte des développements récents ou changer à mesure que l’événement progresse. Le titre lui-même peut être provisoire. À la suite de la période de confinement qui a déjà vu le chômage augmenter[124], l'Unedic et, dès juillet 2020, l'exécutif prévoient une multiplication des plans sociaux et une augmentation du chômage massive, conséquences des effets économiques de la crise sanitaire, le nombre de chômeurs pourrait croître de l’ordre de 800 000 à 1 million de personnes d'ici début 2021[125],[126],[127]. Ainsi, à 20 h 30, le baril américain de pétrole brut, le WTI, pour livraison en mai, est descendu jusqu'à −40 dollars[97]. Il faut y ajouter les 100 emplois sur 500 au siège du groupe et les 197 suppressions annoncées chez Lenôtre[156]. Le 11 mars, la France assiste à des achats de panique, les consommateurs se précipitant dans les supermarchés pour s'approvisionner. Voici nos choix pour PC, PS4, XBox One, Switch et autres consoles. Malgré les aides de l’Etat, plus de 35 000 suppressions de postes ont été annoncées entre septembre et début décembre 2020[130]. Les restrictions légales aux déplacements et aux rassemblements ont aussi précipité plusieurs secteurs (transport, restauration, hébergement, tourisme, culture, production cinématographique, spectacles vivants, rencontres sportives) vers un arrêt de leurs activités et se répercutent sur les domaines industriels (aéronautique, automobile, équipementiers, etc.) Le terme « Grand Confinement » a été inventé le 14 avril 2020 par Gita Gopinath, économiste au FMI, pour qualifier cette crise de façon similaire à la Grande Dépression des années 1930 et de la Grande Récession des années 2010. L'« ordonnance Covid » du 20 mai 2020 permet aussi l'effacement des dettes[153]. Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ? La crise sanitaire mondiale liée au Covid-19 s’accompagne d’ores et déjà de graves conséquences économiques pour l’Afrique, alerte la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED). Voici la feuille de route qu'il trouvera dans le Bureau ovale. Le 27 février, les bourses continuent à chuter ; Wall Street perd près de 1 200 points, suscitant un vent de panique dans le marché des actions[62]. Le 9 décembre 2020, le groupe ADP Aéroport de Paris, qui gère Paris - Charles-de-Gaulle, Orly et Le Bourget, et emploie 6 250 salariés en France, a été très durement touché par la chute de l’activité due à la crise sanitaire. Ces mesures ayant pour effet de générer de la dette publique, celle-ci devra être remboursée à terme[4]. Ceci amène de nombreuses interrogations sur ces résultats. Seront-ils obligatoires ? Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Coronavirus : quels scénarios pour la sortie de crise économique ? Sur une réduction d’effectifs mondiale de 1 390 salariés, 760 personnes pourraient, en France, quitter l’entreprise[147]. Total va placer la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique) en « arrêt conjoncturel » alors que le site fonctionne à perte dans le contexte d’un environnement détérioré par l’impact du coronavirus. il y a 19 min 53 sec. Gita Gopinath, économiste au FMI, l'utilise sur son blog pour qualifier cette crise de façon similaire à la Grande Dépression des années 1930 et de la Grande Récession des années 2010[89],[90],[91],[92],[93]. Alinéa est repris par ses anciens actionnaires (Famille Mulliez), 992 postes (sur 2 000) sont supprimés, 17 magasins de meubles sur 26 seront fermés. En Allemagne, le Bundestag adopte un plan de relance exceptionnel de 1 100 milliards d'euros pour faire face à la crise[59].