Écrit par : Panneau solaire J'ai pourtant un homme dans ma vie depuis 13 ans, une petite fille adorable, mais non rien ne comble ce vide que je ressens parfois, ni la nourriture, ni les cigarettes, et parfois rien ne peut faire partir cette conviction que je n'etais pas attendue, que je suis un erreur (mon père a demandé à ma mère d'avorter quand j'etais dans son ventre") que je ne suis pas assez "aimable" pour que mon propre père m'aime,et ce sentiment d'être de trop, de n'exister qu'à moitié.......... Écrit par : Aurore Avec mon oncle, elle a appelé ma mère pour l’informer de la situation. Nos larmes arrosent de belles fleurs et de beaux arbres. Not Now. - comme vous le dites il y'a beaucoup de boulot à faire de mon coté pour changer la donne. On ignore les causes de l’incendie. juillet 2012. Contrairement aux autres blogs qui se ferment trop rapidement aux commentaires, celui-ci reste ouvert. J'ai fait de longues études j ai acqueri de gros diplomes pour qu'on soit fière de moi, je pensait que ca changerait quelque chose mais il y'a toujours ce vide... Bien à vous. Je serai a jamais hantée par une seule question : "Qui va vouloir rester pour moi alors que même mon père a préféré partir ?" Écrit par : Pauline De toutes façon il faut du temps, des essais, des tentatives, accepter de se tromper une fois, deux fois ou plus, et continuer quand-même à chercher à réaliser ce à quoi vous aspirez. Je me dis qu'il ne voulait tout simplement pas de moi. En tous cas cette part de lui en vous vous écoutera. Je fûs marié longtemps à un homme que j'ai aimé puis quitté car nous nous étions inscrits dans une relation très protectrice et enveloppante de père-fille. 20h36 samedi 14 Écrit par : hommelibre Alors j'ai continuer comme qi tout était normal . Je lui disait que si il m'avait demandé de lui prêter de l'argent, je lui aurais dis oui. Penser à notre ventre, nos jambes, nos pieds: des orteils comme "voir" (imaginer) des branches (de l'arbre) qui vont plonger très, très loin dans la bonne terre qui nous apporte tout ce qu'elle est en mesure de nous offrir: en sentir le bienfait les forces vives passer par nos orteils, nos pieds, notre ventre tout notre corps en entier. Un constat qui met en péril son évolution en tant qu'homme. septembre 2010. J'aurais pourtant voulu qu'elle puisse avoir des relations à peu-près normales avec son père, mais pas dans ces (ses) conditions. septembre 2011. Mise à jour: Belle-mère et belle-fille, quelle relation ? mercredi 14 Et comment renouer ce contact qu'est ce que je pourrais lui dire....Je n'ai pas trouver quelqu'un dans ma situation si quelqu'un peut m'aider ... Écrit par : Audrey Je suis toujours très sensible. Cordialement, A vrai dire je ne sais si je peux me plaindre en lisant tout sa. Votre situation est très différente et je ne compare pas. janvier 2013, Merci hommelibre pour vos conseils, Écrit par : Isabelle Loading ... de ne pas attendre son père pour rien car il ne reviendra pas. Non merci ! Cet article a été revu par un professionnel de la psychologie afin de le rendre fiable, de qualité et pertinent. - lundi 04 Par exemple, elle disait à ma tante, mon oncle et mon père que je l'espionnait pendant qu'elle faisait l'amour avec mon père. La plupart des pères n'ont alors qu'un seul véritable droit envers leurs enfants en cas de séparation, s'éclipser !!! Pourquoi a-t-il fait des enfants si il n'est pas capable de s'en occupé? J'ai décidé de laisser tomber, même si je savais que ça aller me faire souffrir énormément, et c'est le cas... sais la promire 1 fois que je le fete sans lui je sais faire décembre 2014, Bonjour,à vous lire je pense être au bon endroit j'ai 37 ans, et il y a 18 ans déjà se terminait une histoire que je croyais merveilleuse. Elle passe toujours ses nerfs sur moi, même quand je n’ai rien fait. Cette histoire m'a tuée émotionnellement, j'ai été pendant la fille qui acceptait tout qui se mettait en 4 pour les autres et aujourd'hui encore... Jai continué mes recherches plus déterminée que jamais en me disant que je le trouverais bien sur internet ! Alors il n'y a pas de raison qu'un compagnon ne veuille pas rester avec vous. Le mal dans mon coeur de petite fille, celui qui m’affecte encore aujourd’hui et pour ... C’est une vraie torture pour une enfant de six ans, assise dans les escaliers, d’attendre son papa avec son petit sac à dos sans qu’il n’arrive jamais. juin 2014, -Lettre ouverte- 12h06 Etant donné que mon père était un "tordu", j'ai grandi dans le dégoût de mon père, mais néanmoins avec deux grands frères très gentils (globalement on s'entendait mille fois mieux que beaucoup de frères et soeurs). 11h14 Avez-vous fait les démarches? et une d'elles (qui était aussi psy) m'a clairement dis que je ne pourrais pas avoir de relation avec des hommes tant que je n'aurait pas réglé l'affaire avec mon père. J'ai longtemps vécu sans m'en soucier plus que ça, et puis un jour je crois que ça m'est tombé dessus. A 17 ans, osez. Écrit par : Jennifer "je lui ai dit l'essentiel cad rien sauf que je suis là si elle a besoin." vendredi 20 11h20 mai 2012. Je suis très touché qu'ici ce soit comme une clairière calme, ensoleillée, où les larmes nourrissent un bon sol. - Les plans sur la comète, ils viendront bien tout seuls. @ Jeunette, Il en est de même pour la mère. (6) [Vous voulez être riche. On ne sait pas ce qui se passe dans la tête et le coeur d'un homme qui coupe ainsi avec sa fille - ou ses enfants en général. - Le fait de ne rien solliciter les met sûrement plus à l'aise, c'est eux qui feront librement le pas un jour. . Il faut dire que mon université est séparée de ma maison par 3 quartiers et mes amis étaient encore plus loin. ;courage!les hommes sont pas comme ton père..prends ton temps quand meme avec un homme,te presse pas..pourquoi ne pas dire un jour a un gars sérieux ce que tu as vécu.ca pourrait t'aider. 15h01 C'est normal. Alors que je ne lui demandais jamais d'argent. jeudi 29 Alors voilà , aujourd'hui , j'ai brisé le silence, pour toi Papa G.V}, Écrit par : Noémie D’abord lui dire que vous êtes touchée et inquiète pour sa santé, et qu’il vous manque. Que j'ai toujours une part de colère ! J'ai évité d'intervenir dans vos commentaires depuis un moment. dimanche 16 mardi 21 dimanche 27 - J'ai eu l'impression que cette lettre me décrivait en profondeur. -accepter que les étapes du deuil sont très longues : j'ai mis des années à en parler à mes amies (j'avais honte, peur de les choquer), des années avant d'aller sur sa tombe, de regarder une photo de lui... Mais malgré cella je m’étonne moi-même, j'ai l'impression d'être retournée quelques années en arrière...et de ne pas maîtriser la petite fille qui est en moi et qui attend son papa. - Pour les fautes... :-) Écrit par : Natacha Que, je pense, beaucoup qui vous liront ici comprendront votre appel. 00h00 Rare que les médias parlent de ce genre de possession, les médias parlent souvent de la possession des hommes envers les femmes mais à ne pas oublier que les femmes expriment leur possession tout simplement autrement. Ou est ce que cela aurait été encore plus difficile pour elles dans la jeune enfance ? J'en parle très rarement et sans jamais entrer dans les détails. Mais dit toit qu'il doit être beaucoup plus difficile de se construire en perdant un être qui nous est cher... Peut-être craignez-vous de le faire vraiment parce que cela pourrait ne rien changer. vendredi 24 Enfin, essayez au moins ce que vous pouvez. Vous en avez le droit parce que vous êtes sa fille. 05h23 Par contre , la veille de cette nuit , du 22 au 23 Septembre , je suis comme habitée par le profond malêtre qu'il a ressenti avant de se suicider . Si la relation entre un père et sa fille est mauvaise voire inexistante, les répercussions seront nombreuses dans sa vie d’adulte. Écrit par : Calendula Écrit par : Calendula jeudi 18 Tout le monde n’a pas la chance de grandir au sein d’une famille unie. Alors je vais sans doute suivre vos conseils ! Je crois que c'est à ce moment que j'ai réalisé une grand partie de mon deuil. La carence d’un père est un manque de « re-père » pour la petite fille et cela peut avoir pour conséquence un manque affectif qu’il lui sera difficile de combler une fois devenue adulte, car elle peut être en demande et « souffrir » d’une dépendante affective et d’une difficulté à aller vers l’autonomie. !quelle est sa véritable histoire ?? Bonsoir Audrey, Je reste toujours dans mon coin et je n’aime pas rester avec des adultes car je ne me sens pas à l’aise. Dans la terre vont s'enfoncer non les branches de l'arbre mais bien ses racines. Écrit par : hommelibre 18h13 Le rôle du père dans le développement de l’enfant. Vous n'avez pas à choisir l'un et à laisser l'autre si vous ne le voulez pas. Mon avis vaut ce qu'il vaut, mais le voilà malgré tout : (5) Si vous voulez un enfant. Si vous ne mettez pas de barrières entre vous, votre souffrance continuera. avril 2015, Bonjour,vos témoignages sont touchants et tres parlants.mon histoire est moindre par rapport a ce que vs avez vecus.j ai mes 2parents.mon père et ma mère se sont toujours disputes mais jamais séparés car ils ont de l amour l un envers l autre.j ai souffre de l abscence d mon père car un travail tres tres prenant,ns n avons eu d brefs liens pdt enfance.la,maintenantj ai 35ans et j en souffre ds domaine sentimental.j ai tjrs eu hommes extras mais jamais assez présents a mon gout(c est tres dur propos car je leur demandais bcp trop en fait).j aimerais déjà paix psychiquementpour construire ma vie sentimentale.j n souhaite avoir qqn ds ma vie ne passer a cote de personnes tres bien.auriez vs des conseils?j retrouve des souvenirs avc mon père ou il a ete présent et ca m dit q il a ete la ,même si pas assez selon moi,et il est toujours encore a mes cotes et on a cobtacte.j aimerais juste dissiper colère envers lui pour avancer ds vie sentimentale.merci de vos conseils d avance, Écrit par : ciricquet je viens a vous, toucher part vos témoinages dont je retrouve un peu un schéma de ma vie avec la relation pére et fille, Vérifiez ici Les adultes ne savent pas tout. Pourtant je sais que j'aime les hommes, ils me fascinent, m'attirent, je les rêve en leur collant une image idéal comme le dit si bien cette lettre, mais dés que l'un d'eux m'approche, que ce soit amicalement ou plus, je me braque. Mais ils continuent à venir, comme des appels de loin en loin alors pourtant que l'article. La mauvaise:... Hola Colette, "imagines-tu un jour me rencontrer ..? http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2014/06/15/fete-des-peres-lettre-ouverte-de-noemie-256976.html, Écrit par : Noemie lundi 19 jeudi 07 helene, Écrit par : helene Il y a leur histoire personnelle et il y a aussi la société actuelle qui ne facilite pas le rôle des pères. Je m appelle johanna jai 17 ans . Mon histoire perso c'est un père malade, mélancolique - la forme la plus grave de la dépression ... Ce qui en résulte : aucune vie sentimentale, à 51 ans j'ai toujours vécu seule (j'ai quand même eu un enfant, heureusement, ce qui a été une grande joie)... J'ai un mal fou à comprendre ce qui m'arrive, je n'aime pas ma vie... Pourtant on me trouve très sympa !! 17 fêtes des pères sous forme de prières . mardi 07 C'est vous qui devez ramener l'ordre et une pensée structurante, pour la raison que vous êtes consciente du problème. Mon père ne nous a pas quittées, mais ma soeur s'est sentie abadonnée toute sa vie, car notre père était totalement absorbé par son travail qui le passionnait. Au bout d’un certain temps où il vous verra attendre, peut-être plusieurs jours ou semaines, il va peut-être venir de lui-même. Le transfert – ou la passion amoureuse – remet en scène ce type de rapport passionnel à l’autre fondé sur la peur de perdre et la violence d’un attachement extrême. Déjà qu'elle ne sait pas ce que vous valez! jeudi 18 Et mon compagnon ma déjà fait la remarque que j'ai un problème et ce problème pour lui c'est ce manque de père. super ! Il ne se met pas à la place de son partenaire ou de ses enfants, fuyant la responsabilité d'être père. "Conchylicole" en vrai, ça le fait là ! c'est super je suis nulle de m'emmerder avec ça ! J'ai tellement de questions sans réponses et ça me ronge de l'intérieur.. Écrit par : Maria aujourd'hui je peux écrire et comprendre qu'il à été très malade et souffrait d'une psychose maniaco dépréssive, ma mère avait 14 ans lorsqu'il se suicida d'une grenade sur le ventre à cinquante mètres de leur appartement, laissant quatre enfants. 00h17 Mais de même que vous aimeriez qu'il entende vos besoins, il vous faut aussi entendre les siens. samedi 04 Ce pourrait-il que ce soit du à mon père avec qui j'ai coupé tous liens depuis 2 ans... dimanche 16 Cela n'a pas fonctionné avec votre psy, car elle était trop touchée. Je sait pas ! C'est dur de vivre sans papa - juin 2014. 21h54 Je suis timide et j’ai un comportement enfantin, d’ailleurs je parle comme une enfant. Quoi de plus banal ! Moi-même je me souviens encore de la main chaleureuse de mon père, qui est mort depuis longtemps. 4. jeudi 04 Mais sur le coup j'étais jeune je ne connaisai pas trop se que c'était la vrai vie, etc.. Puis deux ans sont passés est la jamais compris que mon pére n'etait plus là. 23h27 Je lui ai envoyer un message hier soir je lui ai demander si il était possible d'avoir des nouvelle pour garder ce début de "lien". - Je sais que ma mère et lui se voit quasiment une fois par semaine, je vis a 860 km de là et quand je redescendrai pour l'été je ne sais même pas si je le rencontrerai. Même si vous ne recevez pas de réaction de sa part, cela ne veut pas dire qu'elle n'apprécie pas votre disponibilité. - Pendant plusieurs années, je pensais ne jamais vraiment avoir souffert de l'absence de mon père (du moins consciemment). Une grosse pensée à toutes ces filles/femmes, qui n'ont plus de papa ici, mais je préfère sourir à la vie, il me reste ma maman ! dimanche 15 Il faudra accepter le temps que cela prendra. La seule fois que j'ai eu de la chance de recontrer quelqu'un avec qui ça "matchait" j'ai tout fait pour le faire fuire, je me rendais détestable pour tester son amour et voir si il pouvait résister et rester même si j'étais invivable, évidement après un an de ce traitement, il m'a quitté et là je m'en suis jamais remise (syndrome de l'abandon) Par cette rupture j'ai vécu la douloureuse séparation avec mon père que je n'avais jamais connu et qui est décédé ensuite, ce qui fait que je ne pourrais plus jamais renoué de lien ou du moins lui parlé pour qu'il me donne sa version. Son e-mail est rempli d'espoir, lorsqu'il dit...«il faut le recréér avec un compagnon de vie et amis hommes. Essayez aussi de visualiser votre ancien compagnon comme quelqu'un digne d'estime et de respect, et de lui parler dans cet esprit quand vous êtes amenée à le rencontrer, même si cela vous hérissera d'abord. Je me pose la question. 12h24 Chai comme je te comprend J'ai 22 ans et je ne connais pas mon père seulement un nom c'est dur de vivre sans!! J'ai tenu pendant presque 3 ans. Écrit par : Audrey octobre 2012. On reste longtemps avec un manque au coeur. Elle devient souvent prioritaire à l’adolescence, comme au même âge le devient la relation mère-fille. Toute sa crédibilité, toute ma confiance envers lui, toute mes croyances furent envolées en l'espace de quelques seconde. Écrit par : hommelibre Il y a aussi ceux qui abandonnent émotionnellement, mais pas physiquement. Ils ne comprennent pas. Que dois-je faire ? août 2013. Ils ne doivent pas être en mimétisme ou en compétition. Je pense que mon copain joue un peu le rôle d'un père pour moi ... Il faut aussi régler votre relation aux hommes. Écrit par : Audrey Elle fait une tres grosse erreur car je suis prêt a tout pour qu elle grandisse en me voyant le plus possible ..aucun sacrifice ne sera de trop pour elle mais hélas ça prend une tournure dramatique ..