Le duc normand s'engage notamment à ne pas secourir les troupes Vikings qui attaquent le royaume anglais. Dans un premier temps, Richard cherche une relation pacifique avec le comte de Blois en lui offrant, avant 1005, la main de sa sœur Mathilde, avec en dot la moitié de la châtellenie de Dreux. Peu de temps après, Guillaume comte d'Hiémois, fils naturel de Richard Ier, se rebelle contre son demi-frère et conteste son titre de duc. Ceux-ci débarquent en Bretagne, assiègent et prennent le château de Dol qu'ils livrent aux flammes. Mais les relations entre Richard II et le Danois Cnut restent globalement tendues. Ils ne sont pas écrasés par les corvées. target.onmousedown=function(){return false} « Au cours de la même époque »[5], un richardide, Guillaume, demi-frère du duc nommé comte d'Hiémois, refuse de reconnaître son autorité. Richard installe aussi des vicomtes dans les régions sans comte. En 991, le duc Richard Ier et le roi d'Angleterre Ethelred II (966, †1016) ont sous l'égide du pape Jean XV conclut un accord stipulant qu'ils ne doivent pas apporter d'aide à leurs ennemis respectifs. Richard III, Duc de Normandie. Pendant la minorité de Richard, des Vikings utilisent, souvent avec l'accord ducal, l'ouest du duché comme base arrière pour mener des expéditions contre l'Angleterre anglo-saxonne. Alors qu'il se dirige vers Chalon, Hugues relâche Renaud. Il maintient des relations avec les Grands du Royaume et notamment Robert le Pieux qu'il reçoit deux fois, une première fois à Fécamp en 1006 et une seconde fois à Rouen en 1024. Il n'y a apparemment aucun châtelain. L'événement est capital car ce monastère contribue ensuite à la restauration ou à la fondation d'autres abbayes (Saint-Taurin d'Évreux, Montivillers, Bernay). Richard II de Normandie. Robert le Pieux craignait un glissement du duché de Bourgogne vers l'Empire. Au début du principat de Richard II, le roi Ethelred considère que l'accord est violé et accuse le duc Richard de porter assistance aux troupes du roi danois Sven à la Barbe Fourchue (985, †1014) qui ne cessent d'assaillir son royaume. Il n'est pas sûr que cette révolte était dirigée contre le duc[4]. Selon le chroniqueur saxon Adam de Brême[22] et l'historien danois Saxo Grammaticus[23], Richard fut brièvement fiancé à la princesse danoise Astrid Svendsdottir, fille du roi Sven À-la-Barbe-Fourchue. Il en installe à la tête des évêchés les plus importants (Bayeux et Rouen) et des comtés. Mais avant de retourner en Norvège, le roi Olaf se convertit à la foi chrétienne et est baptisé à Rouen par l'archevêque Robert le danois, frère du duc Richard II de Normandie. Richard II de Normandie, dit Richard l'" Irascible " ou Richard le " Bon ", est duc de Normandie de 996 à 1026. Selon Orderic Vital ou Guillaume de Jumièges, en 999, le comte Eudes de Blois, jaloux du prestige que le comte Bouchard II de Vendôme (†1007) encore appelé Bouchard le Vénérable a auprès du roi, s'empare de la place forte de Melun qui a autrefois appartenu à son aïeul Thibault le Tricheur. Malgré cette coalition, l'expédition est un échec. Aussitôt, dans tous les appartenons de la maison, tous furent saisis d'une douleur intolérable. Retrouvez Richard II de Normandie et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Richard Ier de Normandie, dit Richard Sans-Peur (Fécamp v. 930-996), est le fils naturel du duc de Normandie Guillaume Longue-Épée et de Sprota[1], et le troisième « duc » de Normandie en fait, ses prédécesseurs et lui-même dans un premier temps se qualifient de « jarl » et/ou comte des Normands. Richard II Duke Of Normandy was born Abt. C’est son fils aîné Richard qui, sous le nom de Richard III de Normandie, prend alors en main les destinées du duché. He married Judith of Brittany (982-1017) 996 JL. 149 relations. La sœur du roi Sven à la Barbe Fourchue fait partie des victimes. Il trouve en la personne du duc Richard II un allié fidèle. En 1006, Baudoin IV de Flandre s'empare de la ville de Valenciennes, en terre du Saint-Empire romain germanique. Y figurent aussi bien des Scandinaves que des Francs. Le roi Robert le Pieux, inquiété par ces mouvements de troupes vikings, provoque une assemblée de seigneurs à Coudres en 1013 et y convoque les deux ennemis. Mais le roi carolingien Louis d'Outremer, sous p… Inhumé - En l'Abbaye de Fécamp, Seine-Maritime, Haute-Normandie, France. La révolte de Guillaume d'Hiémois pourrait d'ailleurs en constituer un avatar. Notons la présence de Dudon de Saint-Quentin, du vicomte de Cotentin Néel de Saint-Sauveur et d'Osbern. Cherchez des exemples de traductions Richard II de Normandie dans des phrases, écoutez à la prononciation et apprenez la grammaire. Cependant, les vassaux du comte de Hiémois restent agités et vers 1001, l'un d'entre eux réussit à faire évader le prisonnier mais ce dernier vient implorer ensuite le pardon de son demi-frère. Le duc Richard accueille Emma et ses deux fils, L'histoire du saint roi Edouard traduite du latin, v. 1250, Cambridge University Library. Richard III de Normandie (v. 1008-1027), a été duc de Normandie du 23 août 1026 au 6 août 1027. La comte Eudes II de Blois a épousé Mathilde, sœur de Richard II, avec pour douaire la moitié de la châtellenie de Dreux. Richard s'empare du château de Mimande. L'origine de la querelle ne se situe probablement pas dans ce secteur mais plutôt en Bretagne. Leur piété, leur volonté de réforme de l'Église sont des points communs. L'administration de Richard II, mieux connue que celle de ses prédécesseurs, révèle une Normandie qui a déjà en partie rompu avec ses origines scandinaves. (Guillaume de Jumièges, Histoire des Normands, livre III, chapitre I, traduction remacle.org). La dernière modification de cette page a été faite le 24 novembre 2020 à 16:31. Richard II réorganise les comtés de son duché et place à la tête de ceux-ci des membres de sa famille, issus d'unions légitimes ou non, notamment pour ceux qui se placent dans les zones frontalières de ses terres. Judith décède en 1017 ; elle est enterrée à l'abbaye de Bernay, monastère qu'elle a fondé grâce au douaire reçu de son mari. disableSelection(document.body). Durant le règne de Richard II , il est associé au pouvoir. Alors que ses prédécesseurs sont qualifiés de jarl des Normands ou de comte de Rouen, Richard II de Normandie, qui succède à Richard Ier de Normandie est le premier à se donner le titre de duc de Normandie. Luttes d'influence avec les comtes d'Anjou et de Blois, Il est le premier des chefs de la Normandie à s'intituler duc. En principe, le duc de Normandie est le vassal du roi mais dans les faits, ce rapport hiérarchique n'a aucune valeur. Ancestors are from France. Leur fonction se calque sur celle de ces derniers. Le comte Raoul d'Ivry, oncle du duc, est envoyé pour la réprimer[3] : c'est un massacre. De même, Richard II s'engage auprès du roi dans la lutte de dix années que celui-ci mène afin de ramener le duché de Bourgogne à la couronne, suite à la mort du duc Henri (848, †1002), fils d'Hugues le Grand. Rouen est la capitale du duché et un grand port de commerce, plaque tournante du trafic d'esclaves et des butins de razzias d'armées Vikings avec lesquelles le duché reste en contact. À plusieurs reprises, Richard II vient en aide à son allié (et aussi sans doute ami). Il achève de restaurer les évêchés et choisit des évêques au sein des membres de sa famille. Quoi qu'il en soit, au cours de cette minorité, l'oncle du duc, Raoul d'Ivry, semble tenir les rênes du duché. Enfin ayant appelé son fils Richard, il le mit à la tête de son duché, après avoir consulté des hommes sages, et donna à Robert son frère le comté d'Hiesmes, afin qu'il pût être en état de rendre à son frère le service qu'il lui devait. Dans la continuité de son père Richard Ier, Richard II poursuit les bonnes relations développées avec les rois capétiens. Cette minorité dirigeante d'origine scandinave côtoie de grandes familles franques demeurées sur le territoire normand. Par la suite, le duc confie à celui-ci les abbayes de Jumièges, Saint-Ouen et Mont-Saint-Michel. L'assassinat de Repostel se situe d'après toutes les chroniques sous le règne de Robert II le Magnifique, donc après 1027, cependant certains chercheurs pensent que Robert est une erreur scripturale […] à la place de Richard, et qu'il eut lieu sous le règne de Richard II de Normandie, duc en 1017. Plus précisément, on retrouve les membres de la famille ducale, quelques évêques puis des vicomtes. Durant le règne de Richard II, il est associé au pouvoir. Alors … L'élevage de cochons et de bovins ainsi que l'exploitation du sel de mer complètent ces activités. Richard II de Normandie, né vers 960, mort en 1026, dit « l'Irascible » ou « le Bon » est duc de Normandie de 996 à sa mort. Il a probablement un peu plus de 10 ans à la mort de son père, assassiné en décembre 942[2], et se voit attribuer un conseil de régence comprenant quatre hauts personnages du duché normand : Bernard le Danois, Raoul dit Taisson l'Ancien, Anslech de Bricquebec et Osmond de Conteville. target.style.cursor = "default" Son fils aîné Richard est désigné comme héritier du duché tandis que Robert, son cadet, est fait comte d'Hiémois. Peut-être en collaboration avec Gunnor[8]. Le duc prend pour concubine Papia, issue d'une riche famille du Talou. Dudo of Saint-Quentin, whom Richard commissioned to write the "De moribus et actis primorum Normanniae ducum" (Latin, "On the Customs and Deeds of the First Dukes of Normandy"), called him a dux. Richard III de Normandie. Les conditions de vie sont relativement bonnes et les paysans normands ne connaissent pas le servage. Εξετάστε τα παραδείγματα μετάφρασης του Richard II de Normandie σε προτάσεις, ακούστε την προφορά και μάθετε τη γραμματική. Le comte Raoul aurait tué plus tard sa femme pour garder le contrôle de la forteresse. Le comte d'Anjou Foulques Nerra (970, †1040) et l'armée du roi campent sur la rive gauche tandis que les Normands de Richard II investissent la rive droite. Richard II de Normandie, (970 - 1026) dit Richard l'« Irascible » ou Richard le « Bon », est duc de Normandie de 996 à 1026. Appuyé par les Normands, il organise des expéditions en 1003 et 1005 qui lui permettent de garder la main sur ce territoire. Un jour de chasse dans la forêt de Vernon, son frère Richard II le rencontre par hasard et découvre quel homme misérable il est devenu. Richard l'Irascible est le fils du duc Richard Sans-Peur et de Gunnor, issue d'un lignage scandinave, épousée More danico. Il est possible que dans ce conflit Richard fasse appel à des contingents scandinaves[19]. Richard II agit en toute indépendance dans le royaume et même parfois contre les intérêts du roi. calculé en 0,031s. C'est vraiment lui qui réimplante le monachisme en Normandie, après la coupure des invasions vikings. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires. En 1014, Sven décède. During his minority, the first five years of his reign, his regent was Count Rodulf of Ivry, his uncle, who wielded the power and put down a peasant insurrection at the beginning of Richard's reign. : Duc de Normandie, né en 1002 décédé le 22-07-1035 à Nicée (GRC). Par ailleurs des chartes rendent aux abbayes normandes les biens dont elles ont été spoliées et de nouveaux monastères sont créés. Malgré leur haute origine, ils étaient révocables et n'exerçaient que par délégation un pouvoir démembré de celui des ducs[10]. Cette coalition est cependant défaite par la garnison. fils de Richard II. - Aussitôt, se roulant par terre à ses pieds, il lui demanda avec douleur le pardon de ses fautes. Débute alors le siège de la cité. A sa demande, Dudon de Saint-Quentin reprend le travail commandé par le duc Richard Ier et poursuit donc la rédaction de son œuvre « De moribus et actis primorum Normanniae ducum » Vers 950, le comte Raoul fait bâtir le château d'Ivry (Ivry-la-Bataille) qui se dresse face aux possessions du comte d'Eudes de Blois. La papauté noue des contacts suivis avec ces Normands qui, un siècle auparavant, brûlaient les monastères et égorgeaient les moines. Ayant ensuite fait d'un cœur ferme toutes ses dispositions pour les choses qui se pouvaient rapporter au service de Dieu, l'an 1026 de l'Incarnation du Seigneur, il dépouilla l'enveloppe de l'homme, et entra dans la voie de toute chair, régnant Notre Seigneur Jésus-Christ, dans la divinité de la majesté du Père, et dans l'unité du Saint-Esprit, aux siècles des siècles. Sous Richard II, le duché s'installe encore un peu plus sur l'échiquier international. Richard succeeded his father as Duke of Normandy in 996. Richard intervient une nouvelle fois aux côtés du roi en Bourgogne. Il décède le 23 août 1026. Judith de Bretagne * Richard II de Normandie = (vers 1017) Papia de Talou Albert ou Aubert de Corbeil fils d’Haimon. Richard est envoyé dans le Bessin par son père pour apprendre la langue de ses ancêtres[1]. Raoul exécutant ses ordres sans retard, se saisit aussitôt de tous les députés et de quelques autres hommes, et leur faisant couper les pieds et les mains, il les renvoya aux leurs, ainsi mis hors de service, afin que la vue de ce qui était arrivé aux uns détournât les autres de pareilles entreprises, et rendant ceux-ci plus prudens les garantît de plus grands maux. function disableSelection(target){ Au cours de ses trente ans de règne, le duc procède à une réorganisation intérieure du duché. target.style.MozUserSelect="none" 2020 - Richard II "Le Bon", 1er à porter le titre de Duc de Normandie, Comte de Rouen. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il dispose sans doute d'une administration, composée au moins d'un chancelier, et de clercs pour rédiger les actes et diplômes, avec peut-être en plus un chapelain et un bouteiller. Mais Ethelred est vaincu et meurt. Le duc accepte la réconciliation mais vu l'agitation latente du comté, Richard ne lui restitue pas le Hiémois. Vérifiez les traductions 'Richard II de Normandie' en Breton. Pour Lucien Musset, son règne constitue " un premier sommet dans l'histoire normande ". Il épouse en première noce, Judith, fille de Conan de Bretagne, qui lui donne plusieurs enfants : - Richard, futur duc Richard III de Normandie ;- Robert, futur duc Robert le Magnifique ;- Guillaume de Fécamp, abbé de l'abbaye de Fécamp ;- Adélaïde, épouse du comte Renaud Ier de Bourgogne ;- Aliénior, épouse du comte Baudouin IV de Flandre ;- Mathilde, épouse du comte Eudes II de Blois. Le couple a comme enfants : (Il est probable que le duc eut d'autres concubines et bâtards). Richard bâtit alors la forteresse de Tilières pour faire face à celle de Dreux. Traditionnellement, la maison des comtes de Rennes, soutenue par les comtes de Blois, s'oppose à celle des comtes de Nantes soutenue par les comtes d'Anjou. (Guillaume de Jumièges, Histoire des Normands, livre III, chapitre I, traduction remacle.org) - et reste seul, errant dans les bois. Il est l'égal des plus grands seigneurs du royaume des Francs, l'ami du roi Robert Ier le Pieux dont il partage notamment la piété. Ils sont tous placés sur les secteurs frontaliers, à l'exception de Brionne : Ivry, Évreux, Mortain, Hiémois, Eu. Noté /5. Ayant vu ces choses, les paysans abandonnèrent leurs assemblées, et retournèrent à leurs charrues. Richard III de Normandie Robert 1er le Magnifique. David Douglas, « Some problems of early Norman Chronology », https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Richard_II_de_Normandie&oldid=176933254, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Biographie/Articles liés/Militaire, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. En 1000 et 1001, il organise un raid de représailles sur les côtes de Cotentin. Adélaïde de Normandie, Eleanora av Normandie, Robert 1. af Normandiet, Richard 3. af Normandiet, Mauger de Rouen, Vilhelm af Talou, William de Féchamp, Papia de Normandie, Vilhelm af Normadiet, Matilda af Normandiet: Uddannelse og virke; Beskæftigelse: Militærperson: Information med symbolet hentes fra Wikidata. Robert le Pieux monte sur le trône la même année que l'accession au pouvoir du duc de Normandie. En 1024, son père l'envoie combattre Hugues, évêque d'Auxerre et comte de Chalon-sur-Saône qui retient prisonnier le gendre du duc Renaud, comte de Bourgogne1. août 2020. À la place, il lui confie le comté d'Eu, car le comte Godefroi d'Eu, frère de Guillaume vient de décéder. Surtout, le récit du contemporain Dudon de Saint-Quentin, qui raconte l'histoire des premiers ducs, se lit comme une progressive acculturation des chefs de la Normandie par le monde franc et chrétien. Nom Richard II de NORMANDIE. Il y a tout d'abord une grave révolte de paysans en 996, qui, selon le récit de Guillaume de Jumièges, décident de former des assemblées pour se gouverner eux-mêmes. Une coalition se monte bientôt contre lui, réunissant l'empereur germanique Henri II, le roi Robert le Pieux et les Normands du duc Richard. Le duc, touché de compassion, et de l'avis du comte Raoul, le releva de terre, et lorsqu'il eut appris par son récit les détails de son évasion, non seulement il lui remit ses fautes, mais en outre, et dès ce moment, il l'aima avec beaucoup de bienveillance, et comme un frère très-chéri. Richard s'appuie sur les membres de sa famille, les Richardides. Jules Lair, Caen, F. Le Blanc-Hardel, 1865- Richer, Histoire en quatre livres, publiée par l'académie impériale de Reims, traduction A.M. Poinsignon, source Gallica. Inhumé à Nicée. Raoul d'Ivry est un puissant seigneur, l'un des premiers sans doute à porter officiellement un titre de comte au sein du duché. Les fils d'Æthelred restent en Normandie[14]. Le reste de l'aventure tient peut-être de la légende. Surtout, les affaires d'Angleterre deviennent incontournables dans la politique diplomatique de la Normandie. Profit… Fils d'Asperleng de Pîtres et de Sprota, il est largement possessionné dans l'Hiemois. Fils de Gunnor, la concubine du duc Richard I, il nait vers 960 et succède à son père en 996. L'aristocratie naissante ne semble pas principalement descendre des compagnons de Rollon mais se constitue d'immigrés. He was the son of Duke Richard I de Normandie and Gunnor de Crepon. En 1024, son père l'envoie combattre Hugues, évêque d'Auxerre et comte de Chalon-sur-Saône qui retient prisonnier le gendre du duc Renaud, comte de Bourgogne [1]. L'un d'entre eux, Édouard, attend son heure tandis que le duc doit accepter le nouveau roi d'Angleterre. Dans le même temps, Richard II souhaite soutenir le monachisme des moines de Cluny qui souhaitent rendre toute sa valeur à la règle de Saint Benoit, en favorisant la prière et le travail intellectuel. Ce détachement du monde scandinave se vérifie dans la politique extérieure du duché. Richard II, le Bon.. - Duc de Normandie (996-1027) , fils et successeur de Richard I, eut à soutenir diverses guerres intérieures et extérieures et s'en tira heureusement avec l'aide des rois du Nord, Lagman et Olof, et fut l'allié du roi de France ' Robert II.Il eut pour successeur Richard III, son fils aîné, qui mourut quelques mois après, empoisonné par son frère Robert le Magnifique. Après quelques hésitations dues au passé trouble des ancêtres du duc, Guillaume de Volpiano accepte. Contenu de sens a gent. Appuyé par des Bretons, Richard fait construire en 1013 la forteresse de Tillières pour compenser la perte de Dreux. Honoré par ces vertus et par d'autres semblables, il commença à être violemment accablé d'une maladie de corps. Il est enterré aux côtés de son père à l’abbaye de la Trinité de Fécamp. Son règne sera malheureusement de courte durée. 958 in Normandy, France. Les rivalités d'influence sur le Maine, la Bretagne et le Drouais entraînent un conflit avec Eudes II de Blois, comte de Chartres, mais aussi indirectement avec le puissant Foulque « Nerra ». À cette époque, la féodalité semble partiellement implantée en Normandie[11]. Il épouse en première noce, Judith, fille de Conan de Bretagne, qui lui donne plusieurs enfants : - Richard, futur duc Richard III de Normandie ; - Robert, futur duc Robert le Magnifique ; - Guillaume de Fécamp, abbé de l'abbaye de Fécamp ; - Adélaïde, épouse du comte Renau… Les troupes du roi anglais sont décimées. Richard s'empare du château de Mimande. L'histoire raconte que c'est sa femme Éremburge qui aurait supervisé la construction réalisée par l'architecte Lanfred (lequel a bâti le donjon de Pithiviers) et qu'elle aurait ensuite fait assassiner celui-ci afin qu'il emporte dans la tombe ses secrets techniques. if (typeof target.onselectstart!="undefined") //IE route